À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Philosophie

    

Un siècle après la Révolution d’Octobre, la Russie nous effraie car elle se fait peur à elle-même. Pour toute mémoire, elle n’a que le trou noir de 70 ans de totalitarisme soviétique. Balançant entre amnésie et hypermnésie sur son passé, elle est impuissante à écrire son présent, à dessiner son avenir.

Ce livre est un voyage doublement intérieur. Celui d’une fille de l’émigration à travers un pays imaginaire. Celui d’une écrivain-journaliste au sein d’un peuple déchiré.

De la place de la Loubianka à Moscou, où le FSB a remplacé le KGB, au monastère des Solovki, le premier camp du Goulag redevenu un haut-lieu spirituel, de l’insubmersible momie de Lénine sous les murs du Kremlin à la canonisation des Romanov par l’Église orthodoxe, des faucilles et marteaux qui continuent d’orner les immeubles où ont vécu les héros de l’URSS aux inscriptions discrètes rappelant qui y a été raflé, de la mainmise inexorable de Poutine au culte revenant de Staline, voici, passés au hachoir de la terreur rouge, les non-lieux d’un souvenir à la fois éteint et aigu.

Un livre fulgurant, féroce et fervent, pour dire qu’il n’est pas d’anniversaire pour les impossibles nostalgies.


Renaud Escande 01 18

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :

Merci d'indiquer
le n° du jour (ex: 21 si
nous sommes le 21 juin).