à Propos


Jean Pierre Brice Olivier

Du même auteur

Ascension 05 08

Convertissez-vous et croyez à l’évangile 02 08

Les Saints Jours 04 07

Mine de carême 03 06

SUITE…

 

Prière, aumône et jeûne…

Le carême est un temps où beaucoup de chrétiens se soucient avant tout de leurs macérations individuelles…

Dans le texte de l’évangile de Matthieu (6, 1-18) proposé pour la messe des cendres et qui ouvre le carême, l’ordre utilisé par Jésus est le suivant : l’aumône, la prière et le jeûne. Chacun devant être pratiqué dans le secret. Remarquons que l’aumône vient en premier et le jeûne en dernier.

Ces pratiques d’ascèse ne visent pas à mater un caractère rebelle ou à se punir des péchés de l’année ! Ces exercices traditionnels ne conduisent pas à un repliement sur soi mais bien au contraire à une expansion. Dans l’aumône, la prière et le jeûne, quelqu’un d’autre entre toujours en jeu. Pour la charité, il s’agit bien d’autrui, d’une écoute de ses nécessités à lui et non de ma bonne conscience satisfaite par un don dans l’indifférence. Dans la prière, il est surtout question d’une rencontre avec le tout autre. Quant au jeûne, l’autre n’est autre que moi-même.

Chacune de ces dispositions nous fait approcher un autre, proche et lointain. Ici nous retrouvons le premier des commandements. Aimer Dieu, son prochain et soi-même est tout un. Pratiquer l’aumône, la prière et le jeûne est tout un. L’un et l’autre participent d’un même mouvement d’échappée et de rencontre. C’est une multiplication des possibles pour redoubler les occasions de réjouissances.

Jean Pierre Brice Olivier 02 08

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :