à Propos


Viviane de Montalembert

Dans la même série

Consécration pl 12 08

Le Fils dans la nuée pl 05 08

L'encyclique "Spe salvi" vm 12 07

Du même auteur

La Ste Trinité, un mystère à pratiquer 06 07

Je ne me tairai pas 01 07

SUITE… 

 

 

 
 
La compassion, un incroyable mystère

ON VOUDRAIT AUJOURD'HUI ENSEIGNER la compassion à l'école, donner aux enfants l’occasion de "s’émouvoir" sur le sort de tel ou tel enfant juif victime de la Shoah. Mais la compassion ne s’apprend pas. On l’a ou on ne l’a pas, et l’âge n’y fait rien. La compassion est une aptitude de la chair personnelle à partager le sort d’autrui.

On entend dire souvent, à propos d’une atrocité commise sur un enfant par exemple : "Ah, oui ! Je plains les parents, parce que j’ai moi-même des enfants, et ça aurait pu m’arriver à moi aussi alors… je comprends". Ceci n’est pas la compassion, mais seulement le résultat d’un travail de l’imagination, une posture.

Dans la compassion, la question n’est pas de savoir si ça pourrait vous arriver à vous, mais seulement : si c’est arrivé à quelqu’un d’autre, alors ça vous est arrivé à vous, nécessairement, quelle que soit votre situation personnelle. C’est cela, la compassion : une qualité de la chair d’emblée perméable à toute autre chair, sans autre condition préalable que la présence de l’Esprit.

Par la compassion nous sommes associés au Christ et nous collaborons à son ministère. Par la compassion de quelques-uns, toute une génération est invisiblement offerte au Père et potentiellement sauvée de sa rancune et de sa méchanceté. C’est cet incroyable et prodigieux mystère que chaque année nous célébrons pendant les jours de la Passion.

Viviane de Montalembert 02 08

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :