À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans la même série

Qu'est-ce que l'homme ?, de Chantal Delsol

Morale et chaos, de Pierre Caye

SUITE…

Philosophie  

"Edith Stein. Devant Dieu pour tous"

de Didier-Marie Golay

 
"Se tenir Devant Dieu", définit le service que le croyant juif fidèle rend à son Dieu. Par le biais du Carmel, cette expression du Prophète Élie est aussi présente dans la tradition chrétienne. Tout croyant est appelé à “se tenir devant Dieu”.

Edith Stein (1891-1942) est née dans une famille juive de Silésie, mais à l’adolescence - en quête du sens de sa vie - elle abandonne la foi de ses pères et devient libre penseuse. La découverte d’un ouvrage d’Edmund Husserl, fondateur d’une nouvelle philosophie : la phénoménologie, lui ouvre de vastes perspectives qui répondent tant à sa quête intellectuelle qu’à sa quête existentielle. Elle entre en philosophie comme d’autres entrent en religion, la phénoménologie devient la langue maternelle. En 1916, elle obtient son doctorat avec la plus haute mention. "Athée", elle observe le phénomène religieux et se laisse interroger… Des événements la bousculent… et finalement la lecture de la Vie de sainte Thérèse d’Avila lui apporte la lumière qu’elle cherchait. Elle découvre que la Vérité qu’elle cherche à atteindre c’est Quelqu’un : le Christ Jésus. Elle reçoit le baptême dans l’Église catholique, en 1922, et devient enseignante dans un lycée privé. Elle cherche à faire dialogue foi et raison, tradition et modernité. Elle s’intéresse à la pédagogie et milite pour la reconnaissance des droits de la femme. Elle donne de nombreuses conférences sur les thèmes de la femme et de l’éducation. Elle allie l’engagement caritatif et apostolique à une vie de prière intense avec des longs jours de retraite dans le silence de l’abbaye de Beuron. En 1933, l’ arrivée au pouvoir d’Adof Hitler lui interdit toutes formes d’enseignement. Elle peut alors réaliser le désir qu’elle portait en elle depuis son baptême : entrer au Carmel pour devenir fille de sainte Thérèse d’Avila. Au carmel de Cologne, elle devient sœur Thérèse Bénédicte de la Croix et solidaire de son peuple, elle se tient "devant Dieu pour tous". Devant la menace du nazisme, elle émigre au carmel d’Echt aux Pays-Bas. Elle sera arrêtée le 2 août 1942 et conduite au camp d’Auschwitz-Birkenau II où elle meurt le 9 août. En 1998, Jean-Paul la proclame sainte, puis un an plus tard, elle est déclarée co-patronne de l’Europe.

Cet ouvrage veut nous faire découvrir et mieux connaître le message de cette femme exceptionnelle à travers le récit de sa vie, la présentation de ses œuvres et des divers contextes où elle a vécu, des extraits de ses écrits et des photographies qui nous donnent d’ entrer dans son univers et dans son actualité. Selon les paroles de Jean-Paul II : "Elle est devenue ainsi l’expression d’un pèlerinage humain, culturel et religieux qui incarne le cœur insondable de la tragédie et des espoirs du continent européen".

Riche en illustrations, cet ouvrage suit tout l'itinéraire d'Edith Stein. Il est, sans doute la meilleure introduction à la vie et l'oeuvre de la sainte.


L’auteur : Le père Didier-Marie Golay est carme, et spécialiste de l’œuvre d’Edith Stein. De nombreux auteurs ont contribués à ce volume.

Renaud Escande 09 09

Aux Editions du Cerf, 320 pages


LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :

Merci d'indiquer
le n° du jour (ex: 21 si
nous sommes le 21 juin).