À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans la même série

Les personnes : Essai sur la différence entre "quelque chose" et "quelqu'un", de Robert Spaemann 

Morale et Chaos, de Pierre Caye

Edith Stein. Devant Dieu pour tous, de Didier-Marie Golay

Qu'est-ce que l'homme ? de Chantal Delsol

SUITE…


Du même auteur

Kupka et le Cantique des Cantiques Musée d'Histoire du Judaïsme 10 05

SUITE…

Philosophie

L'écriture du réel

Pour une philosophie du sujet

 de Gérald Moralès

 

La préoccupation de l’auteur est ici de démontrer qu’il est possible de conceptualiser une écriture du réel qui ne doit rien à ce que l’on entend communément par "réalité". Si la réalité se définit comme "ce qui est", le réel lui est hors monde, avant l’émergence du signifiant et du langage. Les études des œuvres de Pierre Guyotat et de Bernard Réquichot soutiennent qu’une écriture est possible sans céder à une signification immédiate. Elle s’origine dans le corps et se fabrique à partir d’un impensé dont la coloration est l’angoisse. Ce n’est donc pas un hasard si un rapport s’établit entre le trait de la lettre et la consistance d’un sujet. Deux extrêmes fondent ce rapport : les premiers signes écrits des grottes préhistoriques et la production esthétique rencontrée dans la clinique de la psychose.

De tout cela, il en ressort une théorie du sujet qui doit plus à une ontologie de l’accident qu’à une permanence de l’être.
 
Renaud Escande 01 11
 
L’auteur :

Gérald Moralès est docteur en philosophie et psychanalyste. Il enseigne la psychologie à l’université de Tours. 

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :

Merci d'indiquer
le n° du jour (ex: 21 si
nous sommes le 21 juin).