À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Philosophie

Qu’en est-il du secret dans notre société qui prétend à l’immédiateté de l’information et à la radicalité de la transparence ? Que reste-t-il du secret professionnel du prêtre, du médecin, de l’avocat, et de leurs serments, à l’heure du tout-juridique, du tout-médiatique, du tout-numérique ? Que comprendre du déluge législatif qui recouvre le secret et où nous mène-t-il ? Comment résister au risque de déshumanisation qui en découle ?

Théologienne, Anne Lécu interroge les soubassements religieux de notre culture. Philosophe, elle questionne l’héritage de notre pensée politique. Médecin, elle médite son expérience du soin en prison. Reprenant, dans le détail, l’évolution des mentalités, des pratiques et des lois, s’appuyant sur Thomas d’Aquin comme sur Michel Foucault, s’attachant singulièrement au secret médical, disséquant à ce propos les circulaires européennes comme les nouveaux systèmes de traçabilité et de surveillance, elle montre comment, à une époque où domine la présomption de culpabilité, il faut retourner à l’éthique d’Hippocrate car restaurer du secret, c’est restaurer de l’innocence,

Un maître-ouvrage qui fonde, sur une archéologie sans précédent, un éloge de l’esprit de liberté.

Renaud Escande 11 16

Médecin, Anne Lécu exerce en milieu carcéral depuis 20 ans après avoir consacré sa thèse de philosophie à cette question : La prison, un lieu de soins ? Religieuse dominicaine, elle enquête sur le secret, la transparence et le respect de la personne depuis plusieurs années. Elle a publié aux Éditions du Cerf : "Des Larmes", "Marcher vers l’innocence", "Tu as couvert ma honte".

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :