DiQuid


Philippe Lefebvre

 

Du même auteur

Vu du couvent n°2 Le journaliste

Vue du couvent n°1 Cénobie

Colère ou gentillesse

Harry Potter est-il dangereux ?

La manipulation : un terme biblique

SUITE…

 

 

 

DIQUID 1
Les manipulateurs
dans la Bible
 
 
 QUESTIONS

1. Les manipulateurs n'hésitent pas à mentir pour masquer leurs agissements. Dans la Genèse, les frères de Joseph vendent Joseph à des marchands qui passent. Pour expliquer à leur père Jacob que Joseph n'est plus avec eux, quel mensonge échafaudent-ils ?
A. Ils suggèrent, avec une fausse preuve à l'appui, que Joseph a été dévoré par une bête sauvage.
B. Ils se couvrent de poussière et de sang et prétendent qu'ils ont été attaqués par des pillards et que Joseph est mort dans la bagarre.
C. Ils disent que Joseph qui avait été envoyé auprès d'eux par Jacob s'est perdu dans le désert et qu'il y est mort de soif.


2. Les manipulateurs déplacent souvent le vrai motif de leurs agissements. Au désert, Miryam et Aaron sont jaloux de Moïse leur frère qui s'avère un ami de Dieu bien plus intime qu'ils ne le sont. Pour mettre Moïse en cause, ils lui reprochent soudain un élément de sa vie privée. Lequel ?
A. Moïse a épousé une Africaine et cela fait désordre.
B. Moïse ne s'occupe pas assez de l'éducation de ses enfants.
C. Moïse boit plus que sa ration journalière d'eau.

3. Les manipulateurs n'osent pas s'attaquer de front à la personne qu'ils ont dans le collimateur et vont souvent trouver un proche de cette personne pour s'en plaindre. Quand les Pharisiens voient Jésus en train de faire des choses qui leur déplaisent, à qui vont-ils raconter leurs griefs habituellement ?
A. Ils se plaignent aux disciples : "Votre maître n'est pas un bon maître".
B. Ils vont tout raconter à sa mère : "Tu as mal éduqué ton fils".
C. Ils contactent Jean-Baptiste : "Ton cousin n'est pas aussi saint que toi".

4. Les manipulateurs ont besoin d'être "contre-manipulés". Quand par exemple ils posent abruptement une question, on peut leur répondre par une question : ainsi tout le monde est interrogé ! Lorsque les Pharisiens demandent soudain à Jésus s'il paie ses impôts, que leur répond-il ?
A. "Et vous, les payez-vous ?"
B. "Auriez-vous de l'argent sur vous ?"
C. "Vos femmes ne vous attendent-elles pas à la maison ?

5. Les manipulateurs semblent les bons amis du juste quand celui-ci va bien. Dans un psaume quand le juste est gravement malade, que font ses ex-amis ?
A. Ils cherchent dans la chambre du malade où il a caché l'argent.
B. Ils se partagent déjà ses vêtements et ses meubles.
C. Ils se demandent quand aura lieu sa mort.

6. Les manipulateurs cherchent à ne jamais se faire pincer. Pourtant, s'ils ont le pouvoir, ils ne dédaignent pas les procédures parfaitement illégales pour arriver mieux à leurs fins. Le roi Achab veut s'annexer la vigne de Naboth, mais celui-ci ne veut pas la céder. Que fait alors l'épouse d'Achab, l'odieuse reine Jézabel ?
A. Elle fait un faux contrat de vente par lequel Naboth aurait cédé sa vigne.
B. Elle fait un procès en accusant faussement Naboth et en le faisant condamner à mort.
C. Elle fait une fausse prophétie disant que Dieu a déclaré que Naboth devait être privé de ses biens à cause de ses péchés.

7. Les manipulateurs, quels que soient leurs agissements, ont un but meurtrier : l'éviction d'une manière ou d'une autre de la personne qui les dérange. Parlant d'un manipulateur qu'il appelle "l'ennemi", le Siracide exprime son but meurtrier par une formule ; laquelle ?
A. "Il n'aura pas assez de ton sang".
B. "Ce qu'il veut, c'est ta peau".
C. "Il veut ta tête et il l'aura"'.

8. Les manipulateurs ne veulent pas recevoir quoi que ce soit de quiconque. Si l'on prend du temps pour leur expliquer quelque chose, que disent-ils au bout d'un moment, selon le Siracide ?
A. "De quoi s'agit-il ?"
B. "Tu pourrais répéter ?"
C. "Oh, tu es fatigant !"

9. Les manipulateurs cherchent toujours à enrôler dans leur cause des gens en vue qui leur apporteront leur garantie sociale. Quand Paul et Barnabé prêchent à Antioche, qui ses ennemis essaient-ils de faire jouer contre lui ?
A. Les dames de la bonne société.
B. Les prêtres païens de la ville.
C. Les sportifs de renom.

10. Les manipulateurs sont prêts à reconnaître leurs torts quand ils ne peuvent faire autrement. Cela leur sert dans l'immédiat : ne sont-ils pas des gens qui changent ? Ne doit-on pas les admirer pour cela ? Et puis, à moyen terme, ils reprendront impunément leur façon de faire ! Saül poursuit David dont il cherche la mort. Pris en flagrant délit, il reconnaît sa faute avec larmes et trémolos. Que dit alors David ?
A. "Le pauvre ! Il a sans doute eu des problèmes avec sa mère quand il était petit !"
B. "Comme c'est beau de se reconnaître pécheur et faible devant moi !"
C. "Un de ces jours, je périrai de la main de Saül. Je n'ai rien de mieux à faire que de me sauver !"
Philippe Lefebvre

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :