À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans la même série

Heidegger, Aristote, Platon, de Hadrien France-Lanord 03 11

Héroïsme et victimisation, de Jean-Marie Apostolidès 03 11

L'âge du renoncement, de Chantal Delsol 03 11

Questions à l'humanisme, de Pierre Magnard 03 11

Catholicisme et démocratie, de Émile Perreau-Saussine 03 11

La connaissance de l'amour, de Martha C. Nussbaum

Concepts, de J. Benoist

SUITE…

 

Philosophie

La philosophie juive comme guide de vie

de Hilary Putnam

La philosophie juive comme guide de vie est le dernier livre en date publié par Hilary Putnam. Putnam est sans conteste l’un des philosophes américains contemporains les plus importants. Son œuvre, associée à nombre d’étapes essentielles dans l’histoire de la philosophie analytique, touche à tous les plans de la recherche philosophique : philosophie de l’esprit, philosophie du langage, philosophie des sciences, éthique.

Ce petit livre s’inscrit dans sa préoccupation actuelle pour l’éthique (il a publié en 2004 Ethics Without Ontology). Mais il présente un aspect peu connu de sa philosophie et en même temps a un caractère intime, puisque Putnam y aborde sa croyance religieuse.  

C’est une approche décidément philosophique que Putnam offre ici de la philosophie juive. S’inscrivant dans l’héritage de Pierre Hadot, il nous donne à voir, dans la pensée de plusieurs philosophes juifs, une conception forte de la philosophie comme guide de vie.

Il met en lumière cette conception commune de la philosophie qui traverse l’œuvre de ces philosophes, et donne ainsi sur leur pensée un éclairage insoupçonné. Si le lecteur français connaît bien l’œuvre d’Emmanuel Levinas, il connaît peut-être moins celles de Martin Buber et Franz Rosenzweig, contemporains l’un de l’autre et amis. Les textes de Putnam sont une invitation à les découvrir. Ce fil conduit aussi Putnam, de manière assez inattendue, à rapprocher Wittgenstein de Rosenzweig, d’un geste qui s’avère très fructueux.

Sous la diversité des œuvres abordées, c’est une réflexion très cohérente et forte que nous propose Putnam. Et il trouve dans la philosophie juive l’exemple d’une philosophie qui retrouve son rôle principiel : nous apprendre à vivre.

Renaud Escande 09 11

Aux Éditions du Cerf, coll. Passages, 160 pages.

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :

Merci d'indiquer
le n° du jour (ex: 21 si
nous sommes le 21 juin).