Bouch'Bée

Jean Pierre Brice Olivier

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Du même auteur

SUITE


Dans la même série

Paroles de l'extrême Mt 26, 14-25 pl

Beaucoup d'appelés et peu d'élus Mt 22 1-14 j

Oser la chair
Méditations sur l'incarnation
*

Ce qui constitue notre humanité n’est jamais un obstacle à la vie spirituelle mais est, au contraire, à son service, toujours, même ce qui nous apparaît le plus sombre. C’est ce que nous apprennent les psaumes et l’Évangile.


Nous incarner – dans notre propre chair, toute notre chair – est le plus difficile et le plus exigeant. L’humain, qui semble nous limiter, nous contraindre, nous retenir, n’est jamais en opposition à notre quête de Dieu. Demeurer dans notre chair, habiter la terre, le temps, la cité, le royaume voilà notre seul chemin de sainteté.


L’Incarnation de Dieu est le signe le plus puissant de sa miséricorde. Laisser Dieu être Dieu.


La miséricorde n’est pas liée au péché qui concerne le faire et pour lequel il y a le pardon, mais elle regarde l’être, la personne entière. Il s’agit du don surabondant de vie, du désir de Dieu, de son espérance dans l’homme.

Dominicain, JEAN PIERRE BRICE OLIVIER a dirigé une galerie d’art contemporain à Paris de 1984 à 1996, et reste passionné par la création contemporaine sous toutes ses formes. Il exerce son métier de prédicateur auprès des Équipes du Rosaire, de la Fraternité Lataste, de nombreuses communautés et aussi en prison.

* Éditions du Cerf, 146 pages, 9 €


LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :