À Propos


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans la même série

Le temps du Christ, Philippe Dockwiller

La philosophie juive comme guide de vie, Hilary Putnam

Heidegger, Aristote, Platon, de Hadrien France-Lanord 03 11

Héroïsme et victimisation, de Jean-Marie Apostolidès 03 11

SUITE…

 

Du même auteur

Kupka et le Cantique des Cantiques Musée d'Histoire du Judaïsme 10 05

SUITE…

VIENT DE PARAÎTRE


Le mot miséricorde est souvent mal compris et facilement confondu avec le pardon et la compassion.

Quand Dieu se révèle, il ne dévoile jamais son nom. Il dit : "Je Suis". La miséricorde n'est ni un nom de Dieu ni un qualificatif qui le caractériserait, elle est Lui, tout simplement.

Dieu "Je Suis" se donne à nous. Il nous partage son être pour que chacun puisse, avec lui, dire "je suis".

Dieu-Miséricorde prend chair dans le Christ et c'est toute l'Écriture qui nous le révèle page après page.

Mais la miséricorde divine se donne à voir aussi dans les multiples visages d'hommes et de femmes qui expriment, à chaque époque, cette réalité de la chair de Dieu. Le bienheureux Jean-Joseph Lataste au XIXe siècle est une des plus belles figures de l'incarnation de cette miséricorde de Dieu.

Un livre bienfaisant qui nous invite à plonger dans le cœur de Dieu.

Préface de Monseigneur Gérard Daucourt.
Aux Éditions du Cerf, Avril 2016, 10 €

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :