Parloir


Renaud Escande

Courrier :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     PHILOSOPHIE


 

La réalité ressemble à un film parce que notre monde se modèle désormais sur la fiction. Telle est, pour Pierre Cassou-Noguès, l’une des leçons de la pandémie et du confinement.

Virusland ne désigne pas une région du globe, mais une forme de vie qui se propage par contagion. Quitte à muter localement, elle touche indistinctement les régimes politiques, renvoie à une science qui se prétend univoque, modifie nos gestes, nos habitudes, notre rapport aux corps, au « normal », au moral et à l’immoral. Fondée sur l’image d’une guerre contre un ennemi invisible, elle nourrit un sentiment de peur et d’étrangeté que redoublent la restriction drastique de nos libertés et les appareillages toujours plus complexes de surveillance, de communication et de distraction.

Recourant aux œuvres classiques et futuristes, tenant avec humour et profondeur, le journal d’un Robinson contemporain, Pierre Cassou-Noguès interroge le mauvais rêve dans lequel nous avons été plongés pour savoir s’il n’est pas promis à devenir notre quotidien.

Un exercice époustouflant de philosophie qui se lit comme un roman.

 Renaud Escande 11/20

Professeur de philosophie à l’université Paris-VIII, Pierre Cassou-Noguès aborde la théorie par la narration en se concentrant sur l’univers contemporain des sciences et des techniques. Il a ainsi publié aux Éditions du Cerf Métaphysique d’un bord de mer et Technofictions.

LA LETTRE
vous informe
de l'actualité de
LaCourDieu.com

Votre courriel :

Merci d'indiquer
le n° du jour (ex: 21 si
nous sommes le 21 juin).